La Vigne Rouge

La Vigne Rouge, au Forum du Palais de la Porte Dorée, Paris 2021

Plan du palais porte dorée

L’artiste Latifa Medjdoub, dont le textile est la matière de prédilection, a tissé une vigne rouge inspirée de celle peinte sur la fresque du salon Paul Reynaud, dit salon « Afrique ». Au cours d’une expérience collective, des participants de tous âges sont invités à interagir avec cette œuvre, sous le regard de l’artiste vidéaste Hélène Combal-Weiss.

 

LATIFA MEDJDOUB (AKA LAFTMONK) HÉLÈNE COMBAL-WEISS ​Lors de sa découverte du Palais, Latifa Medjdoub a porté son regard sur l’immense vigne grimpante qui parcourt l’Afrique sur la fresque imaginée par Louis Bouquet, dans le salon Paul Reynaud. Elle y voit un symbole fort de vitalité, de ténacité et de possibles qui a inspiré son œuvre La Vigne rouge.

Dans la lignée de ses créations textiles et de sa démarche d’art relationnel, Latifa Medjdoub a tissé une corde rouge vif de 200 mètres de long. Six participants de tous âges, guidés par l’artiste, sont invités à la manipuler. La caméra d’Hélène Combal-Weiss capte les géométries spatiales en tension qui se dessinent et l’énergie qui irrigue l’espace et les corps. Cette expérience collective questionne notre présence et notre responsabilité les uns envers les autres, mais aussi envers l’environnement dans lequel nous évoluons.

À propos des artistes

L’œuvre de LATIFA MEDJDOUB (aka LAFTMONK) se situe à la croisée de la sculpture, de la peinture, de l’installation et de la performance. Elle développe une approche sociale et relationnelle de l’art, pour transcender les clivages culturels. Depuis 2013, elle expérimente des outils artistiques fondés sur la participation du public. Son objectif est de favoriser les interactions sociales créatives, la communication et la transformation sociale. Son travail est présenté au niveau international (de Young Fine Arts Museum à San Francisco ; Blue Star Contemporary de San Antonio, Texas ; Santa Fe Art Institute ; Cheongju Arts Center en Corée) et se trouve dans des collections privées partout dans le monde.

HÉLÈNE COMBAL-WEISS, artiste vidéaste française, s’intéresse à la relation complexe que chaque personne entretient avec la matérialité, de son propre corps comme de l’environnement qui l'entoure. Sa dernière création Auris Incognita explore matière et sensorialité en compilant récits, expériences et connaissances consacrés à l’oreille interne. Sur cette base, l’artiste développe des formats audiovisuels et scénographiques, dans une installation multimédia immersive. Depuis 2018, elle est artiste associée au Plus Petit Cirque du Monde et réalise, avec le vidéaste Irvin Anneix, diverses créations en lien avec le cirque, la performance physique et l'environnement urbain.

Crédits

Conception : Latifa Medjdoub
Réalisation vidéo : Hélène Combal-Weiss
Assistante à la réalisation : Louise Gholam
Musique : Roots de Derek Phillips et Haco
Avec la participation d’Agnès Arquez-Roth, Fairouz Bouchet, Stéphanie Chazot, Brandon Masele, Wael Sghaier et Cécile Vermorel https://envers.palais-portedoree.fr/